La pleine conscience : un état mental protecteur des conséquences négatives du stress

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La pleine conscience : un état mental protecteur des conséquences négatives du stress

Message  gdbabou le Mer 20 Avr - 14:56

Être pleinement conscient de l’instant et de ses sensations, pensées et émotions : cette attitude prônée par les sagesses orientales suscite l’intérêt des neuroscientifiques et psychologues, car elle favorise un état mental qui prémunit contre le stress et la dépression.
Christophe André, médecin psychiatre à l’hôpital Sainte-Anne à Paris et enseignant à l’Université Paris Ouest définit la pleine conscience comme étant « la qualité de conscience qui émerge lorsqu’on tourne intentionnellement son esprit vers le moment présent ». C’est l’attention portée à l’expérience vécue et éprouvée, sans filtre (on accepte ce qui vient à notre pensée), sans jugement (on ne décide pas si c’est bien ou mal, désirable ou non), sans attente (on ne cherche pas quelque chose de précis).

La pleine conscience peut être décomposée en trois attitudes fondamentales :

la première est une ouverture maximale du champ attentionnel, portant sur l’ensemble de l’expérience personnelle de l’instant, autrement dit, tout ce qui est présent à l’esprit, minute après minute : perceptions du rythme respiratoire, des sensations corporelles, de ce que l’on voit et entend, de l’état émotionnel, des pensées qui vont et viennent ;
la seconde attitude fondamentale est un désengagement des tendances à juger, à contrôler ou à orienter cette expérience de l’instant présent ;
enfin, la pleine conscience est une conscience « non élaborative », dans laquelle on ne cherche pas à analyser ou à mettre en mots, mais plutôt à observer, éprouver et à laisser venir.
Aujourd’hui, on dispose d’un nombre relativement important d’études scientifiquement valides (comparaisons avec des groupes témoins, répartition aléatoire des sujets, évaluation avant et après les séances, etc.) attestant de l’intérêt de la méditation de pleine conscience dans différents troubles médicaux ou psychiatriques.

Ces études portent sur des domaines variés tels que le stress, la cardiologie, les douleurs chroniques, la dermatologie, les troubles respiratoires, et ont été conduites sur des populations diverses (patients ou étudiants). Ainsi, une étude du psychologue canadien Michael Speca à l’Université de Calgary, portant sur des patients cancéreux, a révélé des améliorations mesurables et significatives de l’humeur et de divers symptômes liés au stress, ainsi qu’une réduction de la sensation de fatigue. Une autre, conduite par Natalia Morone à Pittsburgh auprès de personnes souffrant de lombalgies chroniques, atteste une amélioration de la tolérance à la douleur et de l’activité physique (l’immobilisation des patients aggrave les lombalgies).

Aujourd’hui, différentes écoles basées sur le principe de pleine conscience existent :

MBCT (Mindfulness Based Cognitive Therapy ou Thérapie cognitive) ;
MBSR (Mindfulness Based Stress Reduction ou Réduction du stress) ;
OFT (Open Focus Therapy ou Thérapie de l’ouverture attentionnelle).
Après avoir longtemps été cantonnée aux domaines de la spiritualité et du développement personnel, la méditation, notamment dans sa forme dite de pleine conscience, vient donc de faire une irruption remarquée dans le champ de la psychiatrie, du travail et des neurosciences (un courant d’études porte même le nom de « neurosciences méditatives »).

Dans un contexte où nos conditions de vie tendent suivre le principe du « toujours plus vite », nous imposant toujours plus de sollicitations, d’interruptions, d’agitation, les pratiques méditatives peuvent aider à éprouver une présence au monde fondée sur le recul et le ressenti : une forme de conscience attentive, source de tranquillité et de sérénité à la fois dans la vie personnelle et professionnelle.

gdbabou
Admin

Messages : 2762
Date d'inscription : 06/09/2012
Age : 51
Localisation : saubusse

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum