Les accidents du travail, moins fréquents en 2012, mais…

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les accidents du travail, moins fréquents en 2012, mais…

Message  gdbabou le Lun 12 Sep - 10:44

Le bilan 2012 des accidents du travail et des accidents de trajet, présenté par la DARES en juillet 2016, laisse apparaitre une tendance globale à la baisse mais une fréquence qui reste toujours plus importante chez les ouvriers.

Les chiffres

En 2012, les salariés du régime général et du régime agricole ont été victimes de 676 700 accidents du travail avec arrêt et de 90 100 accidents de trajet avec arrêt. 45 100 accidents du travail et 8 500 accidents de trajets ont donné lieu à la reconnaissance d’une incapacité permanente. Ces chiffres sont en baisse par rapport à 2011, du fait notamment de la conjoncture économique et, généralement, on constate une baisse de la fréquence des accidents du travail depuis 2005.

604 accidents du travail et 343 accidents de trajets ont été mortels. Avec les malaises et les morts subites, les accidents liés à un véhicule et les chutes de hauteur sont les principales causes de mortalité au travail.

La définition des accidents de travail

Les accidents du travail sont définis par le code de la sécurité sociale comme les accidents survenus par le fait ou à l’occasion du travail. Est considéré comme accident du travail (AT), tout accident provoquant une lésion corporelle ou psychique, quelle qu’en soit la cause. Sont reconnus comme accidents de trajet les accidents se produisant entre le lieu de travail et la résidence principale ou le lieu où le salarié prend habituellement ses repas. Un accident est reconnu quand il entraîne un arrêt de travail d’au moins un jour.

Les principales caractéristiques du bilan 2012

La stabilité de la gravité des accidents du travail
Les accidents ayant occasionné des séquelles permanentes donnent lieu à l’attribution, par un médecin-conseil de la sécurité sociale, d’un taux d’incapacité partielle permanente (IPP). La part de ces accidents graves dans les accidents du travail, ainsi que le taux moyen d’incapacité, permettent de mesurer la gravité des AT. En 2012, 6,7 % des AT ont occasionné la fixation d’un taux d’incapacité. Après une forte baisse en 2006, la part des accidents graves stagne depuis.

Une diminution du risque d’accident de trajet du fait de conditions climatiques plus clémentes
En 2012, 9,5 % des accidents de trajet ont entraîné la fixation d’un taux d’incapacité. L’évolution des accidents de trajet est liée aux conditions climatiques, ainsi, la forte diminution du volume des accidents en 2012 (-9,6 %) serait principalement due à un hiver plus clément.

Les ouvriers plus fréquemment et plus durement touchés par les accidents du travail
Avec 42,9 AT par million d’heures salariées en 2012, les ouvriers du régime général sont beaucoup plus exposés aux accidents que les employés (17,9), les professions intermédiaires (11,Cool et les cadres (2,5).

Toutefois, la diminution du risque d’accident du travail entre 2005 et 2012 concerne plus particulièrement les ouvriers ; ils connaissent une forte baisse du taux de fréquence (-1,2 point en moyenne par an) et de l’indice de gravité (-1,2 point en moyenne par an) des AT.

Les hommes sont plus fréquemment victimes d’un accident du travail avec arrêt que les femmes
En 2012, ils connaissent 25,4 AT par million d’heures salariées contre 17,0 pour les femmes. La part des accidents graves et leur taux moyen d’incapacité sont légèrement plus élevés pour les hommes.

Plus d’accidents du travail chez les jeunes, mais des accidents plus graves pour leurs aînés
La fréquence des accidents du travail décroit fortement avec l’âge. En 2012, les salariés de 20 à 29 ans sont victimes de 28,6 AT par million d’heures salariées alors que ce taux est de 18,1 pour les salariés de 50 à 59 ans. La fréquence des AT des salariés de moins de 20 ans est particulièrement élevée. En revanche, la part des AT graves augmente fortement et régulièrement avec l’âge pour atteindre son maximum pour les salariés de 50 à 59 ans.

La fréquence et la gravité des accidents du travail plus élevées dans la construction, l’agriculture et les industries extractives
Les activités les plus exposées aux accidents du travail : la couverture, le gros-œuvre, la charpente et l’exploitation forestière
Plus d’accidents du travail dans les établissements de taille moyenne
La fréquence des accidents de travail est plus importante dans les établissements de taille intermédiaire que dans les petits et surtout les grands établissements. Entre 10 et 499 salariés, le taux de fréquence des AT atteint 25,9 en 2012 contre 16,6 dans les établissements de moins de 10 salariés et 12,2 dans les plus grands établissements.

gdbabou
Admin

Messages : 2762
Date d'inscription : 06/09/2012
Age : 51
Localisation : saubusse

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum