Les pluriactifs : quels sont leurs profils et leurs durées de travail ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les pluriactifs : quels sont leurs profils et leurs durées de travail ?

Message  gdbabou le Jeu 1 Déc - 9:36

En 2014, 1,4 million de personnes sont pluriactives, c’est-à-dire qu’elles déclarent simultanément travailler pour plusieurs employeurs ou exercer plusieurs professions. Parmi elles 1,2 million sont salariées dans leur profession principale. 450 000 salariés exercent une même profession pour plusieurs employeurs. 740 000 salariés, en majorité des hommes ont plusieurs professions. 200 000 non salariés sont également pluriactifs.

Les « pluri-employeurs »

La plupart des salariés ayant plusieurs employeurs (« pluri-employeurs »), hors assistantes maternelles, travaillent dans le tertiaire (93 %). 39 % exercent leur métier dans l’action sociale, la santé et l’enseignement. Un peu plus de 30 % sont salariés de particuliers employeurs.

Ce sont majoritairement des femmes exerçant des professions peu qualifiées. la majorité d’entre elles sont employées de maison (24 %), aides à domicile ou aides ménagères (23 %) ou encore nettoyeuses (14 %). Elles subissent souvent un temps partiel contraint et la pluriactivité leur permet rarement d’atteindre une durée du travail équivalente à un temps complet.

Les professions des hommes « pluri-employeurs » sont plus variées et, pour certaines, plus qualifiées, par exemple artistes, professeurs d’art, moniteurs ou éducateurs sportifs, jardiniers, enseignants ou encore médecins hospitaliers ; ou agents civils de sécurité. Par rapport aux mono actifs, les « pluri-employeurs » sont beaucoup plus des employés (53 %) et un peu plus souvent en CDD. 30 % sont non diplômés ou titulaires d’un CEP, (12 % des mono actifs), 26 % sont titulaires d’un diplôme supérieur au baccalauréat (38 % des mono actif)s.

Les « pluri-employeurs » sont également plus âgés ; 45 % ont plus de 50 ans (28 % des mono actifs).

Les « pluri-professions »

La quasi-totalité des « pluri-professions » cumule deux professions uniquement. Près de 70 % d’entre eux sont salariés dans leur deuxième profession. Les autres sont à leur compte dont près de la moitié sont des autoentrepreneurs. Les « pluri-professions » exercent majoritairement leur deuxième profession dans la même catégorie socioprofessionnelle que celle de leur profession principale. Près de 60 % des cadres exercent comme cadres, et autant d’employés comme employés.

Les « pluri-professions » se rapprochent davantage des mono actifs que les « pluri-employeurs ». Ils sont néanmoins un peu plus souvent cadres et professions intermédiaires et un peu moins ouvriers (17 % contre 24 % des mono actifs), et sont 17 % en CDD (contre 9 %). Les « pluri-professions » sont un peu plus âgées, et plus diplômés que les mono actifs. Près de 45 % d’entre eux sont titulaires d’un diplôme supérieur au baccalauréat. Les heures de travail qu’ils consacrent à ces professions supplémentaires s’ajoutent à des durées déjà élevées et à des horaires atypiques.

La pluriactivité : caractéristiques

Le fait de travailler à temps partiel relève cependant souvent d’une situation contrainte par le marché du travail. Près de 50 % des pluriactifs déclarent être à temps partiel et ils n’ont pas la possibilité de travailler davantage avec leur emploi actuel, contre 37 % des mono actifs à temps partiel.

Ces pluriactifs travaillent généralement plus que les mono actifs à temps partiel mais moins que ceux à temps complet. En termes de durée annuelle effective, malgré le cumul d’activités, les « pluri-professions » travaillent 300 heures de moins et les « pluri-employeurs » 500 heures de moins que les mono actifs à temps complet.

Au cours d’une semaine habituelle, les pluriactifs sont plus nombreux, en proportion, que les mono actifs à travailler dans leur activité principale moins de 4 jours par semaine (37 %). 46 % des « pluri-professions » travaillent au moins un samedi et 24 % au moins un dimanche, sur une période de quatre semaines.

Chez les non salariés, les pluriactifs ne travaillent pas toujours plus que les mono actifs, mais ont des conditions de travail plus contraignantes. En 2014, 7 % des non salariés sont aussi concernés par la pluriactivité. Ces non salariés pluriactifs exercent, par exemple, comme emploi principal les professions d’agriculteurs, de médecins libéraux, de psychologues ou psychanalystes, de masseurs-kinésithérapeutes, de conseils et experts en études économiques, d’artisans du bâtiment. Ils sont proches des non salariés mono actifs, mais appartiennent plus souvent à la catégorie socioprofessionnelle des cadres (25 %) et moins à celle des artisans-commerçants-chefs d’entreprise. Ils sont également un peu plus diplômés (50 % sont titulaires d’un diplôme supérieur au baccalauréat) et un peu plus jeunes.

Ainsi, la pluriactivité renvoie à des situations d’emploi très diverses, salariées comme non salariées, et dessine des profils contrastés, d’où émergent deux situations aux différences très marquées : des salariés « pluri-employeurs », majoritairement des femmes qui occupent des professions peu qualifiées dans le tertiaire et notamment dans les services aux particuliers, et des salariés et des non salariés « pluri-professions », qui se rapprochent davantage des mono actifs, mais qui sont un peu plus diplômés et cadres, et au sein desquels certains cumulent le statut de salarié et de non salarié. D’autres dimensions interviennent, notamment les offres d’emploi dans la zone d’activité de la personne, ou encore les caractéristiques du ménage dans lequel elle vit (revenus, présence et nombre d’enfants).

gdbabou
Admin

Messages : 2995
Date d'inscription : 06/09/2012
Age : 52
Localisation : saubusse

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum