L’intérim offre un premier emploi, mais il est difficile d’en sortir

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L’intérim offre un premier emploi, mais il est difficile d’en sortir

Message  gdbabou le Dim 15 Jan - 9:26

L’intérim fournit souvent leur premier emploi aux jeunes, qui accèdent difficilement à un CDI, voire un CDD de longue durée directement. Les salariés plus âgés quant à eux étaient la plupart du temps demandeurs d’emploi avant l’intérim. Beaucoup attendent de l’intérim qu’il leur permette d’acquérir de l’expérience professionnelle, de se former, d’apprendre de nouveaux métiers, voire de financer leurs études, et si possible de trouver un emploi en CDI ou CDD de longue durée (6 mois ou +). Une enquête de l’observatoire de l’intérim et du recrutement les a suivi pendant un an (mars 2015-avril 2016) et fait le point sur leurs parcours et leurs stratégies d’emploi.

Ce qu’ils en attendent

Acquérir une expérience professionnelle 90 %
Se former 78 %
Apprendre différents métiers 78 %
Financer ses études 70 %
Trouver un emploi en CDI ou CDD de longue durée 63 %

L’intérim, premier emploi ou recours après un chômage

On a là les deux principales motivations de l’entrée en intérim. C’est souvent la façon la plus rapide d’intégrer ou réintégrer le monde du travail.

Parmi les intérimaires de mars 2015 ayant réalisé une mission ce mois-là, près des 2/3 (63 %) avaient moins de 25 ans, dont ¼ d’entre eux étaient étudiants au moment de leur inscription.

Pour les 2/3 des intérimaires également (69 %), l’intérim intervient après un période sans emploi, chez les plus jeunes mais encore plus chez les seniors. Dans ces conditions de recherche d’emploi, ils voient l’intérim comme possibilité rapide de travailler : c’est le cas pour la moitié d’entre eux, dont une bonne partie (2/3) parce qu’ils n’ont pas trouvé de CDI ou de CDD.

Leur parcours un an après

Pour la moitié d’entre eux, il y a eu des périodes sans mission alors qu’ils souhaitaient travailler. Et ce problème concernait en priorité les demandeurs d’emploi, surtout de 35 à 49 ans, plus souvent que les étudiants ou les salariés en emploi.

Malgré tout, le point positif est que, un an après, plus des 2/3 d’entre eux sont toujours en emploi. Mais ils sont essentiellement restés en intérim et, pour les ¾ d’entre eux, sans refuser aucune mission :

Intérimaires 51 %
CDI 8 %
CDD 8 %
Demandeurs d’emploi indemnisés 17 %
Demandeurs d’emploi non indemnisés 7 %
Étudiants ou élèves 5 %
Stagiaires 1 %
Inactifs 1 %
Autre 2 %

Pour près de 80 % d’entre eux, c’est une situation d’attente avant de trouver un autre job plus stable. Seuls 22 % y voient une bonne solution, soit de mode de vie, soit de formation ou d’apprentissage.

Or le taux d’accès en CDI après intérim, dont le pic a eu lieu en 2008 avec 22 %, a subi la crise et, après une reprise à 16 % en 2011, il est tombé à 8 % en 2016, taux le plus faible des 15 dernières années. L’intérim permet de travailler, mais de moins en moins d’en sortir !

gdbabou
Admin

Messages : 2888
Date d'inscription : 06/09/2012
Age : 52
Localisation : saubusse

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum