Les salariés souhaitent se former mais leur accès à la formation est inégal

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les salariés souhaitent se former mais leur accès à la formation est inégal

Message  gdbabou le Jeu 14 Sep - 11:55

Deux tiers des salariés souhaitent se former, quel que soit leur niveau de qualification et leur emploi, chiffre important. Le désir de formation ne dépend pas du niveau de diplôme initial, contrairement à ce qu’on a beaucoup dit. Mais les salariés les moins qualifiés partent beaucoup moins en formation que les salariés qualifiés. Pour eux, il y a loin de la coupe aux lèvres ! C’est ce que précise le Cereq dans un Bref qui vient d’être publié.

Un souhait de formation des 2/3 des salariés

De 60 % des ouvriers à 72 % des employés de commerce et des cadres et même à 74 % pour les professions intermédiaires, les salariés expriment des souhaits de formation pour les 5 prochaines années. Une expression de souhait à niveau quasi équivalent quel que soit leur emploi.

Cependant, en raison de leur situation professionnelle très différente, leurs objectifs sont de nature différente :

tous, et en particulier les salariés des postes stables et avec qualification, souhaitent surtout faire évoluer le contenu de leur activité et prendre plus de responsabilités ;
alors que les ouvriers non qualifiés et employés de commerce, dont beaucoup déclarent connaître des conditions de travail pénibles, souhaitent aussi changer de métier et trouver un autre emploi ou une autre entreprise.

Mais un fort décalage dans les demandes de formation

En effet, la demande de formation dépend du système de formation professionnelle et des pratiques des entreprises.

Le budget formation des entreprises est utilisé pour répondre à ses objectifs : obligations légales de formation pour certains métiers, accompagnement des changements, introduction de nouvelles pratiques professionnelles, motivation ou fidélisation des salariés. Les salariés les moins qualifiés vivent souvent ces formations comme des décisions imposées par l’employeur. Et ils expriment plus difficilement d’autres aspirations de formation et de qualification. Quant aux salariés en contrat précaire ils ont moins de chances d’accéder à une formation, ni sur le budget formation, ni sur les financements pour les demandeurs d’emploi, excepté le CIF-CDD (congé individuel de formation pour les personnes en CDD).

Le système de formation professionnelle est complexe et suppose une très bonne information pour s’y retrouver et l’utiliser. Où trouver la formation correspondant à son aspiration ? Comment s’y prendre ? Quels sont les dispositifs utilisables pour cette formation-là ?




L’explicitation de demandes de formation dépend donc beaucoup des pratiques des entreprises en matière de ressources humaines et de formation. L’expression des demandes suppose une information sur les possibilités de formation, des échanges personnalisés et des règles collectives. L’entretien professionnel doit en être un des lieux d’expression.

Le taux d’accès à la formation par rapport aux souhaits et demandes de formation
En % Cadres et PIS * Professions intermédiaires Employés administratifs Employés de commerce Ouvriers qualifiés Ouvriers non qualifiés Ensemble
Souhait de formation 72 74 68 72 60 60 68
Suivi de formation dans les 18 mois 56 47 38 27 34 22 40
* PIS : professions intellectuelles supérieures
Cereq – Bref 357 – La formation en entreprise face aux aspirations des salariés – 10 juillet 2017

On voit par ce tableau le décalage entre l’aspiration à la formation et sa réalisation concrète, beaucoup plus fort pour les catégories de salariés les moins favorisés et les moins qualifiés. Leur demande de formation a plus de mal à être prise en compte. Et non seulement les salariés des catégories les moins qualifiées réalisent bien moins souvent leur désir de formation, mais quand ils y accèdent leur espérance de formation est beaucoup plus courte, comme le montre ce tableau :

L’espérance annuelle de formation selon le diplôme et la catégorie socioprofessionnelle
En heures annuelles Cadres et PIS Professions intermédiaires Employé Ouvriers Ensemble
Non diplômés 16 9 5 10 9
CAP BEP 15 18 18 12 14
Bac 20 22 8 16 15
Bac + 2 22 26 19 23 23
Bac + 3 ou plus 32 24 14 - 26
Ensemble 28 22 14 13 17
Nombre annuel d’heures de formation pour les salariés qui ont suivi au moins une formation dans l’année.
Cereq – Quand la formation continue – 2014

Ainsi, le besoin de compétences et d’élévation des qualifications souhaitée par les personnes et indispensable pour les entreprises est loin d’être suffisamment pris en compte. Les entreprises y perdent en compétitivité. Les représentants du personnel pourraient de leur côté insister sur les besoins de formation des salariés les moins qualifiés. Et dans le débat qui doit s’installer dans quelques semaines sur une nouvelle réforme de la formation, ce sera une question prioritaire : comment développer la qualification de ceux qui en ont le plus besoin ?

gdbabou
Admin

Messages : 2994
Date d'inscription : 06/09/2012
Age : 52
Localisation : saubusse

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum