Le sentiment de déclassement existe mais est minoritaire au sein de la population

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le sentiment de déclassement existe mais est minoritaire au sein de la population

Message  gdbabou le Sam 7 Oct - 9:47

Selon une étude de l’INSEE publiée récemment, 25 % des 30-59 ans estiment que le niveau ou le statut de leur profession est « plus bas » ou « bien plus bas » que celui de leur père, malgré une progression globale de l’emploi vers des métiers plus qualifiés. Au contraire, près de 36 % des personnes interrogées en 2014-2015 expriment un sentiment d’ascension sociale. L’origine sociale est déterminante, ainsi les employés et ouvriers représentent 60 % des personnes qui se sentent déclassées. Enfin, les sentiments de déclassement ou d’ascension sociale concernent, avec une intensité variable, tous les milieux sociaux.

Un sentiment tenace au sein de la population française

De nombreuses études l’attestent, les Français expriment souvent un sentiment de déclassement. C’est paradoxal car dans les dernières décennies notre économie a été marquée par une progression globale vers des métiers plus qualifiés. L’INSEE montre qu’en 2014-2015, 41 % des personnes de France métropolitaine âgées de 30 à 59 ans étaient cadres ou professions intermédiaires alors que ce n’était le cas que pour 29 % de leurs pères.

gdbabou
Admin

Messages : 2939
Date d'inscription : 06/09/2012
Age : 52
Localisation : saubusse

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum